Les micros ont des oreilles

                                                            Le son binaural, la musique en 3D.
                                                             (Article à lire au casque)

 

 

Photo Pixabay  Casque et micro

 


J’écoute souvent des émissions de radio sur mon poste de travail, et je suis intriguée par une pub pour une prochaine émission que Christophe Hondelatte d’ Europe 1 prépare pour la soirée d’Halloween.


Elle utilisera des micros spéciaux qui enregistrent les sons en 360 degrés comme nous les entendons avec nos deux oreilles.

 
 
 
 
 
 

Et me voila donc, comme recommandé , sous la couette et dans le noir, avec un casque sur la tête à écouter des histoires de fantômes.

L’émission est en replay, téléchargeable en mp3.

Les micros ont des oreilles
Par PeloWisky — Travail personnel, Domaine public/wikipedia,
 

 


Commençons par un peu de technique.
Grâce à Francetvlab, nous allons comprendre de quoi on parle.






Et maintenant musique ! (Si ce que tu vois ne correspond pas à ce que tu entends dans ton casque ou tes haut-parleurs, c’est qu’ils sont à l’envers.)

 



La visite chez le coiffeur est un classique, c’est en anglais, mais tu n’as pas besoin de comprendre, juste écouter le monsieur qui te tourne autour avec ses grands ciseaux.

 


Le jeu vidéo  » Hellblade : Senua’s sacrifice  » utilise le son binaural pour installer l’ambiance nécessaire à son étrange histoire. 

Le jeune héroïne s’enfonce dans l’enfer des vikings, la tête de l’homme qu’elle aime pendue à sa ceinture, afin d’arracher son âme à la déesse à qui il a été sacrifié.


Elle est guidée, accompagnée, par des voix dans sa tête.


Pour plus de réalisme, les créateurs expliquent qu’ils l’on conçu avec l’aide de chercheurs en neurosciences et des personnes atteintes de psychose.

Le jeu est en anglais mais sous-titré en français.

L’aventure est à suivre au casque pour plus d’immersion.


En voici les premières minutes.


 

Le son binaural a aussi une grande importance dans  » Resident evil 2 remake »  et le studio l’a particulièrement soigné. 

Encore un jeu à faire au casque : entendre les ennemis se déplacer en trois dimensions, se glisser derrière toi, ramper au plafond, le bruit de leurs  pas qui te cernent, rend l’expérience encore plus glaçante. Brrrr,  j’en tremble.


  » A blind legend  » va encore plus loin.
Pas d’images sur l’écran noir de ton mobile.

Seuls, la voix de ta  fille Louise et les bruits  en sons binauraux  au casque vont te guider : 

Toi, le vaillant chevalier  Edward Blake, tu es parti à la recherche de ton épouse enlevée par tes ennemis.

Le studio de création Dowino basé à Lyon se lance dans ce projet qui lui tient à cœur, un jeu gratuit sur mobile qui peut s’adresser à tous, mais également aux aveugles et mal-voyants.


L’équipe ouvre une collecte sur Ulule, le jeu sera financé à 108% en juillet 2014.


Achevé en coopération avec France Culture et soutenu par le CNC (le Centre national de la cinématographie) il sort le 6 octobre 2015 sur Apple store et sur le store Google play.


Le temps de recevoir 3 prix : le prix OCIRP, le Trophée du Crédit Coopératif et un Ping Award, Il arrive également sur Steam en avril 2016, il y est jouable à la manette et obtient des évaluations positives.

(Demo téléchargeable sur le site de France culture)












                                                           ***